Le corps de sapeurs-pompiers

wp79936f39.jpg

Les casnedois ne seront pas étonnés de voir que cette rubrique figure au chapitre « histoire ».

En effet, de nos jours, le village est sous la protection du Centre de Première Intervention (CPI) d'Is sur Tille.

 

 

Ils seront par contre étonnés sans doute, d'apprendre qu'en l'an 1855, un corps de sapeurs pompiers au complet avec pompe, équipement, etc …, a été créé de toute pièce.

Des incendies gravissimes avaient précédé cette année 1855, et le Conseil Municipal décide le 3 Mai
« de se préserver et de se mettre à l'abri des atteintes du mal ».

Il sera facile de recruter le nombre de pompiers nécessaires. Par contre, pour certains, l'équipement individuel (tenues, casques, ceinturon de cuir noir) est trop coûteux. C'est pourquoi une somme de 3500 Francs est inscrite au budget de 1855 pour aider ceux qui ne peuvent s'équiper, et acheter une pompe et ses accessoires.

Une seconde somme de 1200 Francs est prévue pour construire le magasin à pompe.

Curieusement, en 1878, les sapeurs-pompiers n'ont toujours pas de pompe, ni de remise pour cette pompe ! Ce sera décidé le 10 Novembre.
Une pompe AUDEMARD (Constructeur à Dôle) est acquise pour 3200 Francs : c'est le fleuron de l'époque, paraît-il.

Nous ne savons pas ce qu'il en advint de cette unité, et de cette pompe, et pourquoi elle fut un jour dissoute.

Toujours est-il que ce magasin à pompe est mis à disposition par Mr AUBERTOT-SIMONET, dans un local lui appartenant puis à partir de 1893 dans la dépendance d'une propriété que la commune vient d'acquérir à l'angle de la rue du puits dessous et de la ruellotte. Ce local sera transformé un peu plus tard en centre de collecte de lait.

Qui sera à son tour désaffecté le jour où les laiteries industrielles ont collecté le lait en vrac directement en fermes.

En 2005, ce batiment qui n'était plus qu'un débarras, est aménagé en local pour l'agent d'entretien communal.

wpc0630fe8.png
wp7cfa5150_1b.jpg
wp95f1a3ab_1b.jpg